06.09.85.04.21  

ENERGETIQUE-CHINOISE-limoux.fr 

     

Avancées des Recherches scientifiques 

  • - le système des Méridiens & les niveaux de leurs réseaux
  • - la réalité scientifique du Point d'Acupuncture
  • - la photographie infra-rouge des Méridiens
  • - l'électricité, les détecteurs & les stimulateurs
  • - la prise des Pouls Chinois
  • - la pulsologie BIOPHYSIQUE
  • - l'Acupuncture Auriculaire
  • - l'Acupuncture dans les Hôpitaux 
  • - les Traitements de la Toxico-dépendance (Hanoi/Vietnam)
  • - l'Acupuncture dans les Hôpitaux Publics en France
  • - les Traitements Spécifiques
  • - l'Embryologie et la Médecine Chinoise
  • - l'Acupuncture Vétérinaire 
  • - l'Electrosensibilité & Pollutions Electro-magnétiques
Médecines Psycho-Somatique et Traditionnelle Chinoise – Bu Tong
par Monique Drapier, acupunctrice, directrice d’école.
 Chaque époque, chaque société a ses pathologies caractéristiques :
Les nôtres, conséquence de la surabondance de toute sorte : 
Travail, stress, soucis, frustrations, nourritures, consommation excessive de médicaments, vont se traduire davantage en terme de plénitude que de carence. 
Paradoxalement, nos insuffisances, nos manques, nos vides ne sont que la conséquence évidente de cette surabondance.
Tout excès et encombrement mettent en cause les réseaux subtils de l’animation (LUO MAI) du corps humain, agissant sur la fluidité de la circulation énergétique des Essences / Souffles (JING SHEN), ralentissant à l’interne communication et libre circulation, ce qui peut entraîner de multiples troubles physiques ou psychiques, pouvant aller de la douleur à la confusion de la conscience et à l’incompréhension de la réalité profonde de l’être. 
L’être humain ne peut plus réaliser pleinement son projet de vie dans la société, par manque de souplesse et de dynamisme.
Les BU TONG sont des syndromes qui participent de la théorie (cohérence) de la Médecine Traditionnelle Chinoise. 
BU TONG signifie non-communication, 
difficulté de compréhension et de libre échange. 
Le QI JI c’est à dire le dynamisme du QI ralentit, s’arrête, s’égare. Il y a alors incapacité de libre circulation TONG CHANG et d’épanouissement aussi bien interne qu’externe (WAI / NEI).
Les causes les plus fréquemment rencontrées sont :
1) – Excès et plénitude,
2) – Manque de communication des réseaux d’animation (LUO MAI) ;
Ces symptômes peuvent être accompagnés de troubles respiratoires et / ou de sensation d’oppression, de difficultés à marcher librement, mais aussi de sensations d’inhibition, de resserrement, bref d’étouffement et d’inconfort de l’être tout entier.
Pour manifester cette difficulté de la circulation des échanges, il y a 12 formes de BU TONG :
1 – Inhibition – BULI 7 – Masses fixes – ZHENG JI
2 – Stagnation – ZH 8 – Collection – PING
3 – Stases – YU 9 – Congestion – YONG
4 – Dépression – YU 10 – Fermeture – BI
5 – Nouures – JIE 11 – Obstruction – ZU
6 – Masses mobiles – JIA YU 12 – Obturation – BI
De ces 12 syndromes les 5 plus importants sont :
 La stagnation ZHI en rapport avec QI l’énergie et l’alimentation.
 La stase YU en rapport avec XUE le sang.
 La dépression YU en rapport avec QI l’énergie et les émotions.
 Les nouures JIE en rapport avec QI l’énergie et TAN le phlegme.
 L’obturation BI en rapport avec XIE QI, les énergies perverses.
Les autres syndromes ne sont que des aspects des 5 précédents :
 L’inhibition BU LI essentiellement en rapport avec la circulation des liquides et l’élimination des urines.
 Les masses fixes ou mobiles ZHENG JIA sont la conséquence de la stagnation de l’énergie, de l’alimentation, de la stase du sang, de la dépression, de la nouure, ou des énergies perverses.
 Les collections TING s’appliquent surtout au métabolisme des liquides et sont souvent en rapport avec la stagnation du QI.
 La congestion YONG est un aspect particulier de la stagnation du QI du poumon, provoquée par des énergies perverses XIE QI.
 Les fermetures BI sont des cas extrêmes de blocage des essences / souffles.
 Les obstructions ZU sont des cas très proches des BI et sont essentiellement liées au blocage par l’humidité.
Les BU TONG font référence constante aux mouvements naturels de l’énergie, dépendants eux-mêmes du fonctionnement des organes :
Le FOIE – GAN -fait monter l’énergie et accroît la tension de vie. Il est l’organe le plus souvent mis en cause dans les pathologies dues aux BU TONG. Il peut être considéré comme l’organe malade de notre société, car il est la cible privilégiée des stress, des refoulements, des inhibitions, des excès et des irrégularités de l’alimentation comme des médicaments, Chargé du drainage, il décongestionne, fait circuler mais il est également gardien de notre imaginaire, de notre créativité et de nos aspirations à vivre et à échanger.
Le COEUR – XIN – met en circulation l’énergie et aplanit les excès de tension. Le Cour, organe de la spiritualité, est considéré en médecine chinoise traditionnelle comme l’empereur, responsable de l’harmonie et de l’équilibre de notre royaume intérieur. Cet organe qui abrite l’esprit est fréquemment affecté dans les BU TONG, puisque l’esprit circule avec le sang.
La RATE – PI – mène l’énergie aux 4 membres. La rate est souvent concernée, car sensible aux “sautes d’humeur” du foie, elle en subit les conséquences en cas de manque de fluidité de la circulation, ce qui va affecter ses fonctions de transport et transformation YUN HUA, de production de sang et d’énergie.
Les REINS – SHEN – reçoivent l’énergie des poumons, ils régulent le métabolisme des liquides, en relation avec les poumons, ils seront concernés dans tous les problèmes de fluidité des liquides organiques JIN YE.
Les POUMONS – FEI – dirigent l’énergie. Ce sont les poumons qui sont le plus souvent mis en cause dans le manque de résistance aux attaques des énergies perverses XIE QI. (Il s’agit des climats : vent – froid – humidité – chaleur – sécheresse, qui sont en dysharmonie avec les saisons qu’ils représentent).
En médecine traditionnelle chinoise, de la même façon que le cour abrite l’esprit, le poumon préside à tout ce qui concerne l’instinct de conservation de l’être humain.
L’ESTOMAC – WEI -fait descendre l’énergie. Sa tâche est donc de métaboliser et de digérer les informations aussi bien gustatives qu’événementielles qui lui sont apportées, pour en éliminer les scories, que ce soit par l’intermédiaire des intestins, ou en chassant la préoccupation du moment, en digérant l’insulte, etc.
Toutes les perturbations des mouvements énergétiques liées au fonctionnement des organes favorisent ainsi des insuffisances de QI ou des stagnations qui engendrent à leur tour une stase de sang qui va entraver la libre circulation du QI.
Si on comprend ainsi que ce qui relève du psychisme peut avoir des conséquences somatiques, à l’inverse, pourquoi les troubles physiques ne pourraient -ils pas être la manifestation externe du psychisme ?

Réalité Scientifique du Point d'Acupuncture 

Sa Réalité scientifique 

et ses 7 caractéristiques 

  1. électriques
  2. physio-pathologiques
  3. isotopiques
  4. histologiques
  5. chimiques & neuro-chimiques
  6. neuro physiologiques
  7. embryologiques

 

      LIRE l'Etude en entier !  

       le PBC (BioPotentiel Cutané)

le Principe des 3 "S"

  • .    Sensibilité
  • .     Séquences  (qualité/quantité)
  • .     Spécificités

les méridiens photographiés par Caméra Thermographique

14 avril 2005 – Des chercheurs allemands ont réussi, pour la première fois, à photographier les méridiens d’acupuncture à l’aide d’une caméra thermographique à rayonnement infrarouge.

Utilisant une caméra thermographique qui permet, au moyen de rayons infrarouges, la visualisation et l'enregistrement du rayonnement thermique émis par l'organisme à travers la peau, trois chercheurs de l’Institut international de biophysique (Allemagne) ont récemment découvert qu’il était possible de photographier les méridiens. Les photographies ainsi obtenues correspondent en tous points aux illustrations traditionnelles des ouvrages de MTC.

La procédure consiste à utiliser la moxibustion sur la partie du corps qu’on désire photographier, ce qui fait apparaître la trajectoire des méridiens sous la lentille de la caméra thermographique. La moxibustion est le réchauffement d’un point d'acupuncture à l'aide d’un moxa2. La chaleur dégagée stimulerait le point d'acupuncture et, selon toute vraisemblance, les méridiens auxquels il est relié.

Selon les chercheurs, les images ainsi obtenues confirment l’existence des méridiens d’acupuncture et indiquent que les organismes vivants sont, en permanence, le siège d’une fine activité électronique. Selon eux, cette découverte ouvre de nouvelles perspectives quant à notre compréhension de la dynamique des transferts énergétiques au sein de l’organisme humain.

En Médecine traditionnelle chinoise (MTC), les méridiens constituent un réseau dans lequel circule le Qi, l’énergie vitale de l’organisme. Ils relient les différentes parties du corps et connectent les Viscères enfouis dans l'organisme aux points d'acupuncture situés à la surface du corps. Ils ne constituent cependant pas une structure physiologique au même titre que les nerfs ou les vaisseaux sanguins, et l’idée même de leur existence constitue un paradoxe aux yeux de la science moderne. Ils ne semblent pas être constitués de matière au sens où on l’entend habituellement, pas davantage que l’énergie vitale qu’ils véhiculent. Bref, personne ne les avait jamais observés autrement que sur les illustrations des ouvrages de MTC. Pour plus de renseignements, voir Médecine chinoise 101 dans la section Thérapies.

 Pierre Lefrançois – PasseportSanté.net

Version révisée le 26 avril 2005

Biophotonics in the infrared spectral range reveal

acupuncture meridian structure of the body.

     Schlebusch KPMaric-Oehler WPopp FA.

     International Institute of Biophysics,

     Landesstiftung Hombroich, Neuss, Germany

l'Acupuncture Auriculaire

 

Reconnu mondialement comme le « père de l’Auriculothérapie »,

le Dr. Paul Nogier s’est impliqué dans la recherche médicale scientifique.

Médecin généraliste, il pratiquait particulièrement l’Acupuncture, la psychothérapie, l’homéopathie et la médecine manuelle. La maîtrise de ces techniques l’a conduit en 1951 à découvrir l’Auriculothérapie, puis une dizaine d’années plus tard à développer l’Auriculomédecine. Les résultats des travaux de Paul Nogier sont aujourd’hui bien connus, enseignés et utilisés en Europe, aux Etats-Unis et même en Chine où est née l’Acupuncture.

 

Les découvertes du Dr Paul Nogier
La découverte de l’Auriculothérapie:
A l’origine, le Dr Nogier recevait parfois en consultation des patients portant des points de cautérisations sur l’oreille. Ces malades prétendaient avoir été soulagés de leur sciatique grâce à ce traitement.Intrigué, le Dr Nogier entreprit des recherches. Il s’aperçut que des points du pavillon correspondaient à certains organes ou systèmes. Après plus de quinze années d’expérimentation, il put dresser la cartographie de l’oreille. La forme de l’ensemble de ces points donne une image assez proche d’un fœtus inversé.

Le principe de l’Auriculothérapie est donc que toute localisation d’un point sur l’oreille correspond à un organe ou un système. Le mécanisme d’action est un mécanisme réflexe. En Auriculothérapie, un point pathologique est détecté par la réaction de douleur localisée à la pression (palpeur) ou en utilisant un détecteur électrique.

Le traitement peut être réalisé par massage du point, par la pose d’une aiguille ou par la stimulation électrique ou laser.La précision de cette représentation des points réflexes sur le pavillon auriculaire offre de nombreuses possibilités tant en diagnostic qu’en traitement.

 

La découverte de l’Auriculomédecine:
L’Auriculomédecine est le prolongement de l’Auriculothérapie. Au fur et à mesure de sa pratique, le Dr Paul Nogier s’est rendu compte que l’Auriculothérapie avait peu d’action sur certaines pathologies. Passionné d’Acupuncture, il prenait le pouls de ses patients tout en examinant leurs oreilles. Il mit en évidence que des variations du pouls lorsqu’il touchait différentes zones de l’oreille.
Poussant plus loin ses recherches sur le pouls, il testa de nombreuses formes de stimulations (aimants, couleurs, diverses substances…). Ses efforts montrèrent que l’organisme est sensible à 7 fréquences. Ces fréquences, aussi bien utilisées en diagnostic qu’en thérapeutique, sont des informations reçues ou émises par notre organisme. Elles sont appelées :Fréquences Nogier.

 

Le VAS ou pouls de Nogier

L’Auriculomédecine est une méthode réflexe basée sur les modifications du pouls de Nogier en réponse à une stimulation.

Appelé RAC (Réflexe Auriculo-Cardiaque ou Réaction Autonome Circulatoire), la dénomination du Pouls de Nogier s’est également alignée sur l’expression anglaise VAS (Vascular Autonomic Signal).

En pratique, le médecin va tester la sensibilité des capteurs de la peau du corps ou du pavillon de l’oreille d’un malade.

D’une main, il tient un détecteur approprié, et de l’autre, il prend le pouls du malade.

La prise du pouls radial du malade est effectuée de manière experte, et nécessite une grande pratique pour être faite de façon rigoureuse. Le pouls est conventionnellement pris à l’aide du pouce, placé perpendiculairement à l’artère radiale contre l’apophyse styloïde.

Le phénomène du VAS est ressenti le plus souvent par le praticien comme une variation qualitative de la perception du pouls. Il se déclenche dans un délai de 1 à 3 cycles après le déclenchement d’une stimulation. Ce signal se fait sans altération du rythme cardiaque et peut s’étendre sur 8 à 15 cycles de révolution cardiaque.

L’enregistrement mécanique du signal vasculaire cliniquement perçu par la prise manuelle du pouls n’a pas encore été objectivé. La mise en évidence est délicate car elle relève du domaine de la tentative de reproduction instrumentale d’une perception fine au niveau sensoriel.Ce que l’on sait, c’est que le pouls de Nogier fait intervenir le système neurovégétatif (orthosympathique et parasympathique). Lors de la modification du VAS, c’est le système nerveux autonome et inconscient qui agit contrairement à la réaction la plus commune en cas de stimulation où la réponse provient du système nerveux conscient. C’est le réflexe neurologique.

Il faut noter que la prise du pouls de Nogier nécessite un apprentissage, long et difficile. Le VAS exige une longue pratique. L'idéal serait d’avoir un appareil capable de mesurer le VAS de façon objective. Pour le moment, les divers enregistrements n’ont mis en évidence que les grosses perturbations. A ce jour, on ne sait pas reproduire électroniquement ce que réalisent les milliers de capteurs mis en œuvre à l’extrémité de notre pouce.

Il existe à Lyon, berceau de l’Auriculothérapie, une association, le Groupement Lyonnais d’Etude Médicale (GLEM) que le Dr Nogier a présidé pendant de nombreuses années et où des cours sont dispensés par des médecins compétents dans différents domaines: homéopathie – médecine chinoise – Auriculothérapie - Auriculomédecine. https:www.glem.org

Site professionnel de Sedatelec.

l' électro-stimulation en Acupuncture

Electricité et Acupuncture sont très liées. La découverte en 1952 par le Docteur Niboyet de la moindre résistance électrique du point d’acupuncture peut trouver son explication dans la présence d’éléments métalliques aux points d’acupuncture. Cette découverte fondamentale a été suivie par la conception et l’utilisation de façon courante des détecteurs de points et de l’électro-acupuncture par une stimulation électrique externe....

L'électricité contre la douleur

En 1965, deux chercheurs réputés, le psychologue Ronald Melzack et le physiologiste Patrick Wall, sans avoir aucun lien avec l'acupuncture, découvrirent que certaines stimulations électriques sur la peau soulageaient efficacement la douleur. Ils nommèrent leur technique « neurostimulation électrique transcutanée » (transcutaneous electrical nerve stimulation), plus généralement appelée TENS. Elle est communément utilisée dans les hôpitaux et les cliniques de physiothérapie pour soulager différentes douleurs aiguës ou chroniques.

La technique consiste à placer des électrodes sur la peau à l'endroit de la douleur; le soulagement se fait par une stimulation non douloureuse qui, par le biais du système nerveux, inhibe la conduction du message de douleur. Ce processus neurophysiologique est le même qui intervient quand on se frotte ou se masse légèrement pour soulager sa douleur. Pour donner de bons résultats, la stimulation doit être de haute fréquence (avoisinant généralement les 100 hertz), de basse intensité (bien en dessous du seuil de la douleur) et d'une durée assez longue (plus de 30 minutes).

Électricité et acupuncture

En 1975, Melzack travailla sur l'application de l'électricité aux aiguilles d'acupuncture (la TENS-acupuncture) et en découvrit les mécanismes d'action. Aujourd'hui, la TENS-acupuncture est utilisée couramment et donne de bons résultats cliniques face à la douleur.

En TENS-acupuncture, les électrodes ou les aiguilles sont généralement placées sur un point d'acupuncture correspondant à la zone douloureuse, mais souvent éloigné de celle-ci (nommé point distal). La TENS-acupuncture crée une stimulation à basse fréquence (entre 2 et 10 hertz), à forte intensité (proche du seuil de tolérance à la douleur) et d'une durée relativement courte (entre 15 et 30 minutes). Ce type de stimulation analgésique se nomme contrôle inhibiteur diffus induit par stimulations nociceptives (CIND). Dans ce cas, la stimulation douloureuse produit une analgésie par contre-irritation. Ce processus neurophysiologique de soulagement est le même qui explique pourquoi les massages vigoureux, les ventouses, la cautérisation, la saignée et les méthodes fortes fonctionnent.

Des recherches scientifiques récentes ont permis de constater que la TENS-acupuncture agit par l'intermédiaire des endorphines, ces substances proches de la morphine, sécrétées par l’hypophyse, qui ont des effets euphorisants et analgésiques, et qui inhibent la transmission des messages de douleur.

https://www.passeportsante.net/fr/Therapies/MedecineChinoise/Index.aspx

 

 

 

la Prise des Pouls 


Classiquement il s’agit de la perception des battements d'une artère superficielle. Ces battements sont liés à la transmission de l'onde pulsatile déclenchée par chaque contraction cardiaque. Tâter, prendre le pouls : en compter les pulsations. Chercher le pouls, l'endroit où on peut le sentir. Généralement cette prise du pouls se fait au poignet, sur l'artère radiale.

La Pulsologie chinoise comporte deux sortes de pouls qui n’ont rien à voir avec l'onde passive et très fugitive engendrée par la contaction cardiaque.

1/ Les 12 ou 14 pouls chinois, très anciens, statiques sont définis par les tonus artériels (superficiels et profonds) des 3 segments de chaque pouls radial (D et G) ; chaque tonus mesure le degré d'activité des 12 ou 14 organes ou viscères auxquels ils correspndent.

2/ Le pouls dynamique, qui a été redécouvert et remis en lumière par le Dr P.Nogier, étudie la contraction artérielle locale (ses binômes alternatifs). Il est le support de tout un langage biophysique oscillatoire; il fait l'objet de notre étude.

https://www.pulsology.com/


l'électro-Acupuncture au Vietnam à l'Hôpital d'HANOI 

https://www.open-lab.com.fr/LS0209/vietnam/player-01.html

Cliquer sur le lien Open-Lab ci-dessus pour voir le film de 15 mm

Traitements de la Toxico-dépendance

Film réalisé et présenté par le Docteur Moal

- Médecin acupuncteur - Lesneven. 2008
www.acupuncture-pierre-moal.fr

 

https://www.gera.fr/formations-medicales/toxicomanies-acupuncture

l'analyse SCIENTIFIQUE des  POULS CHINOIS

....

"  L'abord diagnostic médical par les pouls n'est pas nouveau. Aussi bien en Chine, depuis la dynastie des Han, attribuée à Bian Que qu'en occident, Praxagorus à Alexandrie (340 A.J.C), la sphygmologie a intéressé  les Maîtres de l'époque en tant qu'outil d'exploration physiopathologique et, par delà, diagnostique.

 

La Chine a consacré à cet abord médical du patient une telle somme d'étude que c'est finalement devenu un des piliers incontournables de l'examen clinique en acupuncture. En raison de sa richesse séméiologique, la sphygmologie orientale n'a pas encore trouvé son équivalent en Occident.

 

Son exploration, bilatérale, évalue la propagation de l'onde sanguine artérielle, le long du trajet de l'artère radiale, sur une zone assez élargie, quoique bien définie, en avant du pli du poignet. Lors de la palpation de l'artère radiale, le praticien exerce trois niveaux de pression (superficielle, moyenne, profonde), des informations sur l'état fonctionnel des organes. Selon Wang Chou Houo [3], la différenciation de perception de l'état dynamique du pouls atteindrait  28 formes  Perçues de manière bilatérale, sur trois zones de perception et trois niveaux de capture, le long de l'artère radiale, on peut mesurer toute l'importance séméiologique d'un tel examen vasculaire. Cette perception ne reste plus seulement celle de l'hémodynamique cardiaque, telle que nous la concevons sinon celle d'un véritable diagnostic de l'état fonctionnel, énergétique, de certains organes, du fait de la correspondance entre zones, niveaux de pression et fonctions d'organe associés à chacune d'elles. Il s'agit donc d'une perception affinée aux prix d'années de pratique, d'expériences guidées par un Maître avant de garantir éducation fiable du toucher. Selon Georges Soulié de Morant, le côté droit serait le reflet de l'état du yang, et le gauche, celui du yin.

 

Quoique très performante, il n'est pas possible de chiffrer la valeur de cette information. Elle est du domaine du vécu, pas du mesurable.

 

Lire la suite....

 https://www.meridiens.org/acuMoxi/huitun/sphygmologiePSS.htm

l'acupuncture dans les Hôpitaux Publics en France (1)

[France 3, Le 12/13, 01/11/2010] Si vous n’allez pas à l’acupuncture c’est peut-être elle qui viendra à vous. Jusque là pratiquée dans les cabinets privés, cette Médecine Traditionnelle Chinoise investit aujourd’hui de plus en plus les hôpitaux publics. Une étude sera même bientôt lancée par le ministère de la santé. cf Reportage à l’hôpital Rothschild (AP-HP), dans le service de rééducation neuro-orthopédique où la médecine chinoise est adaptée au cas de chaque patient

l'acupuncture dans les Hôpitaux Publics en France(2)

Un espace naissance avec acupuncture et massages

Les sages-femmes formées à l’acupuncture et aux massages aident les futures mamans qui ne veulent pas forcément avoir recours à la péridurale. Ces soins permettent d’éviter les lombalgies et de favoriser une meilleure position de bébé.

CHU de Strasbourg
1, place de l’hôpital
67000 Strasbourg
Tel : 03 88 11 67 68
www.chru-strasbourg.fr

Complémentarité des Médecines Traditionnelles & Scientiques

L'un des plus passionnants développements de la médecine chinoise actuelle consiste à confronter les connaissances traditionnelles à celles de la biomédecine moderne. 
Le creuset de cette recherche capitale et stimulante se trouve à Shanghai où travaille l'un de ses plus célèbres partisans, le docteur Yu Jin. 

Forte de quarante années d'expérience clinique, de recherche et l'enseignement en obstétrique et en gynécologie, Dr Yu Jin présente ici, pour la première fois en langue française, un manuel destiné aux praticiens intéressés par une approche intégrée des thérapeutiques relatives à ce domaine.

Mme Yu Jin, Docteur en Médecine, est professeur à l'hôpital d'obstétrique et de gynécologie affilié à la faculté de médecine de Shanghai, où elle dirige le département gynécologique de l'Institut d'intégration des médecines traditionnelles et occidentales. 
Elle est également consultante auprès des laboratoires nationaux chinois de médecine de la reproduction, de neurobiologie et de biologie moléculaire.
La possible complémentarité des médecines chinoise et occidentale est le but de toutes les recherches du Dr Yu Jin.
Elle a reçu de nombreuses récompenses pour ses recherches cliniques en endocrinologie reproductive, en obstétrique et en gynécologie et a généreusement divulgué ses résultats dans plus de soixante dix communications scientifiques et une douzaine de livres traduits en plusieurs langues. 
Dr Yu est aussi l'éditrice principale de la section d'obstétrique et de gynécologie de la Collection des formules secrètes de la médecine chinoise.
Récemment, Dr Yu a fait la démonstration des bénéfices de l'acupuncture dans le traitement des désordres gynécologiques, endocriniens et reproductifs auprès de la conférence de la National Institutes of Health Consensus Development tenue en 1997 à Washington.
Extrait de l'introduction : 
D'innombrables études ont démontré la réactivité de maux divers à l'acupuncture et au traitement par la pharmacopée chinoise sans effets secondaires. 
Nous sommes encore loin d'une explication scientifique complète des processus en jeu, sans parler d'un modèle unifié qui engloberait les perceptions et la terminologie des systèmes médicaux occidentaux et chinois. 
Mais il est important d'en prendre la voie.

Pratique & Découverte scientifique :

Dans les dix dernières années, les progrès de l’imagerie du cerveau en action ont démontré que la stimulation par les fines aiguilles d’acupuncture contrôle directement des régions clés du cerveau émotionnel. Une séance d’acupuncture aurait une influence directe sur l’équilibre entre les deux branches du système nerveux autonome. Elle augmenterait l’activité du parasympathique, le frein de la physiologie, aux dépens de l’activité du système sympathique, l’accélérateur. Elle favoriserait la cohérence du rythme cardiaque et de façon plus générale, permettrait de ramener le système à l’équilibre.David Servan-schreiber "Guérir" (2004).

 

https://www.lesproductionsguycorneau.com/?Livres

 

Electrosensibilité    &      Pollutions Electro-magnétiques

L’électrosensibilité serait une forme d’allergie particulière, récente et en pleine progression dans les pays industrialisés, qui se produit en présence de champs électromagnétiques.
Il s’agit d’une réaction de type immunitaire par rapport à un agent extérieur. Le corps produit alors le même type de réaction biochimique que dans le cas d’un rhume des foins ou d’une crise d’asthme, l’agent irritant semblant être l’onde ou le champs électromagnétique émis par les appareils électroniques, les ordinateurs, les téléphones mobiles ou sans fil, etc. Les manifestations physiques prennent diverses formes: hypertension, insomnie, état dépressif, trouble neurologique, perte de cheveux, etc.
Pour le Dr J-P Maschi, l’ensemble de notre environnement moderne contribuerait à électriser notre organisme: « la pollution électrique provoque une lente et progressive électrocution », continuelle, de faible intensité, fabriquant le terrain de maladies dites « de civilisation »: troubles osseux, cardiaques, neurologiques, etc. (analogues à ceux relevés en quelques semaines chez des rescapés d’une électrisation accidentelle!), dont la sclérose en plaque (la saturation en charges électriques provoquerait une surtension des influx nerveux d’où un échauffement des « gaines isolantes » autour des fibres nerveuses: un effet Joule biologique qui ferait « fondre » la myéline, par absence de mise à la terre!).
En fonction des prédispositions de chacun, le corps devient de plus en plus sensible aux champs d’Énergie non ionisants. Ces effets sont étudiés par les scientifiques russes depuis plus de 50 ans: dérèglement du système endocrinien, perturbation du système immunitaire puis une sorte d’épuisement généralisé.
Pour mettre notre organisme à la Terre: se passer régulièrement les mains sous l’eau froide, marcher pieds nus (si possible dans l’herbe couverte de rosée ++).

Rien ne se crée, rien ne se perd, tout se transforme

Anaxagore de Clazomènes- affirmation reprise par Lavoisier

Bien-être ?  MIEUX-ETRE ... durablement !

Liens: Ce site n'assume aucune responsabilité

sur le contenu des sites mentionnés

autres que ceux faisant partie du nom de domaine

www.energetique-chinoise-limoux.fr